Zombie don't cry - Rusty Fischer

Publié le par La Mordue

zombies-don-t-cry--a-living-dead-love-story--3529152-250-40.jpg

 

Auteur : Rusty Fisher

Maison d'édition : J'ai Lu

Pages : 317.

Prix : 12 euros

Public : YA

Date de Sortie : 13 Février 2013

 

4ème de Couvertures

Règle N°1 : Ne jamais sortir avec quelqu'un sans l'avoir présenté à mon père.
Règle N°2 : Le couvre-feu est fixé à 23 heures - non négociable.
Règle N°3 : Ne. JAMAIS. Faire le mur.

Pourquoi personne n'avait préciser qu'en enfreignant ces trois règles à a fois, même pour un garçon canon, on risquait tout simplement sa vie ?
Parce que je vous parle, mais en faites, je crois que je suis morte

 

Avis de La Mordue

 

 

Qui a dit que les zombies n'existaient pas ?

Maddy va découvrir que ces créatures que l'on peut voir dans les films d'horreur existe bien... Et elle est bien placée pour le savoir. De jeune fille qui vit dans l'ombre de sa meilleure amie et sans histoires, elle va devenir un être sans battement de coeur. Malgré d'étrange disparition, c'est une ville tranquille et sans histoires... Enfin, c'est ce qu'ils pensaient tous !

Ne jamais désobéir à son père, vous risquez de vous retrouver en zombie et de vous mettre à manger de la cervelle. C'est le cas de Maddy. Après un accident, elle se retrouve sans pouls, pâle, froide et une irrésistible envie de cervelles. Cliché ? Un peu...

 

Il est vrai que le thème des zombies est très souvent exploité que ce soit en littérature, sur le grand écran et ils ont même des séries télé qui leur sont consacrées. Un coup ils ne sont plus humains et beugle a tous les coins de rues « Cerveau. Manger cerveau.», et d'un autre les voilà encore "humain" avec une existence des plus classiques. Mais la grande question du jour : la sauce à-t-elle pris dans ce roman ?

 Bizarrement après avoir fermé le livre, j'ai eu une bonne sensation. Pas celle d'un coup de coeur, mais je n'ai pas eu l'impression d'avoir perdu mon temps dans les pages du roman, c'est déjà bon signe !

 Le plus gros soucis, pour moi, c'est toutes les longueurs qu'à ajouter l'auteur pour faire (au choix et parfois tout en même temps) de l'humour, d'écrire une action simple ou décrire un décor. Et tout ça dans de longues phrases ou longue parenthèse. Si au début je souriais, à la longue j'ai, à certains moments, été un peu lassé.

 C'est une bonne romance pour YA, tout est très soft (un peu trop!) et très centré sur les nouveaux problèmes de zombie ado'.

 Bien sûre Maddy n'est pas la seule zombie en ville et, bien sûre, il y a les gentils zombies et les méchants zombies. On frôle bien souvent le cliché et certains personnages que l'on digère mal... Mais au final la recette n'est pas si mal foutue et j'en garde un agréable souvenir.

 Maddy est touchante, c'est un personnage que l'on apprécie vite. Et Hazel est celle que l'on aime détester, cette meilleure amie un peu garce qui dicte et domine son amie, pour le pire et le meilleur. Je vous laisse découvrir les autres personnages qui sont intéressants. J'ai juste un peu moins apprécié les "méchants zombies", trop dans le cliché basique, vue et revue du méchant. Mais peut-être que je deviens trop exigeante !?

 Je trouve l'intrigue de fond plus ou moins bien ficelé. Je sais, ça fait beaucoup de négatif pour peu de positif alors que je rabâche, depuis le début de cette chronique, que j'ai apprécié le roman. J'ai surtout aimé la découverte de l'organisation des Zombies et l'apprentissage de Maddy pour se fondre parmi les humains et garder une vie "normale", on la voit changer à chaque nouvelles découvertes et nouvelles expériences. En même temps quand on se met à ne plus dormir, on a le temps de prendre en maturité.

Et puis l'auteur est drôle, pas toujours habile dans l'humour mais, quand ça fonctionne, ça fonctionne vraiment bien !

Ce n'est pas LE livre de zombies à acheter, mais une romance sympa et légère tinté de surnaturel pour les novices du genre. Pour les accro' et expérimenté.. Passez votre chemin, vous serez surement déçu !

 

Vous l'avez lu ? J'attends vos avis.

PS : Ce n’est qu’une fois la chronique terminé que je m’aperçois que ce n’est qu’un premier tome et qu’il en existe un second. Je pense que ça explique pas mal certaines longueurs, l’auteur mettait en place un univers. Alors, je n’ai plus qu’à attendre le T2 pour me prononcer définitivement :)

 

La Mordue

Publié dans YA en Vrac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article