Une Place à Prendre - JK Rowling

Publié le par Hedwige

CVT_Une-place-a-prendre_4220.jpeg

 

 

Auteur : JK Rowling

Maison d'édition : Grasset

Pages : 680

Prix : 24,00 €

Public : Adulte

Date de Sortie : 2012

 

Résumé

« Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable. Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie.  »

 

Avis Hedwige

Bon alors,... par où commencer ? Déjà, j'attendais ce roman depuis septembre et quand je l'ai enfin eu entre mes mains, j'ai eu peur de le lire. Avec toutes les critiques, les déceptions, les comparaisons à Harry Potter, j'étais assez anxieuse par rapport à ce livre. J'avais un peu peur d'être déçu étant donné que JK Rowling est mon auteure préférée. Franchement ? Je n'aurais pas dû !

 

On accroche bien à l'histoire, même si, c'est vrai, l'histoire est assez noire et le livre n'a, je confirme, absolument rien à voir avec l'univers magique de notre sorcier préféré, il reste un très bon livre auquel on accroche dès la première ligne.

 

Ce livre raconte l'histoire de plusieurs habitants de la petite ville de Pagford. Autant être directe : certains personnages vont vous donner envie de gerber. Ou de distribuer des claques (aux choix). Aucun habitant de Pagford n'est tout blanc et aucun n'est tout noir. Certain vous toucheront plus que d'autres, ça dépendra de votre personnalité. Je m'explique : il y a des livres où tout est fait pour qu'on aime ou déteste certains personnages. Dans ce livre, JK Rowling montre les parties noires et blanches de chaque personne, elle nous laisse le choix de les aimer ou de les détester.

 

La mort de Barry Fairbrother va être le déclencheur de l'intrigue. Toute la ville sera chamboulée, certain s'en réjouirons, d'autre en seront accablés. Au fur et à mesure de la lecture, on se rendra compte que Barry était le seul personnage « tout blanc » de l'histoire. On apprend à le connaître à travers les autres et on comprend le rôle clé qu'il jouait dans la vie de chacun. Beaucoup vont être révélés sous leurs vrais jours et certain vont voir leurs vies prendre de nouvelles directions. Bref, une mort qui a tout chamboulé ! Autant le dire, j'ai pleuré plusieurs fois en lisant ce livre, surtout à la fin. Plusieurs personnes vont vivres des choses vraiment affreuses et bouleversantes, il y a des horreurs décrite dans ce livre qu'aucune personne qui me lit en ce moment n'a j'espère eut à subir.

 

Donc, pour conclure, ce livre est noir, mais aussi touchant, magnifique à sa manière. Je comprends très bien que certain fan d'Harry Potter ont été chamboulé à la lecture de ce livre, qui choque, par rapport au monde magique d'Harry Potter. Donc, libre à vous de l'acheter ou pas. Je comprendrai très bien votre réaction dans les deux cas, en tout cas, pour moi, ce livre est une réussite. D'ailleurs, en faisant un petit tours sur le site de JK Rowling, j'ai vue que Une Place à Prendre allait être adapté en série, toutes les infos ici : http://www.jkrowling.com/fr_FR/#/nouveautes-evenements/latest/adaptation-televisuelle-du-livre-une-place-a-prendre .


Votre chouette dévouée,

Hedwige.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lady eidolon 20/01/2013 19:22


Ah le nouveau J.K. ROWLING ! Je l'ai acheté le lendemain de sa sortie et je le commence seulement ! 


Ah le problème d'acheter tous les livres qui plaisent et qu'on a pas rééllement le temps de lire entre le boulot et le reste !!!!!


Je posterais mon empreinte dès que ma lecture sera terminée ^ ^ 


Bises


Lady Eidolon