Ses yeux comme des miroirs [Ma Chronique]

Publié le par La Mordue

Ma Chronique !


Auteur : Angelique Isselin

Maison d'édition : Bout de ficelle

Prix : 18 euros

Pages : 356

Public : YA

 

Note :

Coup de 

http://3.bp.blogspot.com/_l9lk84aOW2s/TBe5glvbKsI/AAAAAAAAAR0/wSFu-KEFXzM/s1600/Untitled-4+copy.jpg

Résu :

Jenny, jeune américaine de 17 ans, vient de perdre l’être qu’elle a le plus aimé de toute son existence. Sa grand-mère s'est éteinte avant même qu'elle ait pu accomplir sa mission envers elle : lui lire les «Lettres de mon moulin» en français.
Pour surmonter l’épreuve de cette disparition, Jenny décide de partir en France pour mener à bien sa mission au-delà du chagrin et de la mort.
C’est au cœur de Fontvieille qu’elle va découvrir les traditions locales et les splendeurs qu’offre la Provence à ses visiteurs.
Au milieu d’une arène, elle va apercevoir Julian pour la première fois.
Course camarguaise, raseteur, cocarde, autant de mots qu’elle n’aurait jamais entendus prononcer si elle ne s’était éprise du beau jeune homme au premier regard…

 

* * *

 

Mon avis :

 

Quel jolie surprise ... J'ai eu la chance de découvrir ce roman par l'auteure elle-même, vous pouvez d'ailleurs la retrouver sur Facebook, et je la remercie !

J'avais un peu peur de lire ce roman pour plusieurs raisons : Première fois que je tentais un roman à l'aveugle parût dans une maison d'édition qui m’était inconnu et puis j'assimilais la course camarguaise à la corrida et n'étant pas, mais pas fan du tout j'ai eu peur. Et puis je me disais qu'avoir pour décor la Provence ne me ferais pas rêver ... Et bien j'avais tort !

 

Ce roman nous emmène sur les traces d'une jeune fille, américaine d'origine française, en plein deuil de sa grand-mère, Jenny. Elle s’est mis en tête de traduire le livre que sa grand-mère chérissait mais ne comprenais pas étant écris en Français, "Les lettres de mon Moulin". Sa mère l'emmène donc en vacance en France pour parfaire le Français de Jenny et surtout découvrir ce moulin de la couverture. Le dépaysement est complet pour cette américaine, le temps, les paysages et les odeurs lui sont inconnu mais la rapproche d'autant plus de sa « Granny ». Elle va faire la connaissance de deux jeunes filles qui vont l'emmené à découvrir ce sport, les courses camarguaise et surtout lui faire rencontrer un garçon ...

 

Jenny est une jeune fille rêveuse et à fleur de peau. Elle m'a beaucoup ému et je me suis sentie proche d'elle rapidement dans sa douleur. Mais je dois avouer avoir eu du mal à accrocher au début... Je trouver qu'elle s’adaptait trop vite, et étais trop rêveuse, trop naïve. Et puis je me suis mise à sa place, j'ai plongé un peu plus dans l'histoire ... Et j'ai trouvé Jenny juste. Une adolescente curieuse, ayant un but et surtout qui tombe amoureuse. Ça m'a rappelé mes propres amours de vacances, où tout va vite et fort ayant peur du départ prochain.

Je suis donc très attaché à Jenny, surtout qu'elle aussi écrit beaucoup pour extérioriser ces sentiments, tout comme moi. Je pense que tout le monde peut facilement se retrouver en elle.

 

Il y a bien entendu ce jeune homme, Julian. Dès son apparition on tombe sous le charme, pas le choix, c'est plus fort que tout. Un jeune homme très mystérieux mais doux et tendre. En général j'aime les bonhommes agaçant dans le genre Patch ou Jace, mais là, la douceur de Julian m'a fait fondre sur place. Je suis officiellement une vraie fleure bleu !

 

Il y a aussi les filles des gérants de la pension où la mère de Jenny et elle viennent séjourner, Marie et Marion. Elles sont présentes tout au long du roman, discret mais important. Je vous préviens, une d'elle est très agaçante ... je suis prête à ouvrir un club pour aller l'étrangleur si ça vous dit ! Mouhaha.

 Angélique nous offre d'autres personnages secondaires, que je vous laisse découvrir, ayant un caractère et une place bien précise dans l'histoire. Personnes n'ai oublié dans le roman.

 

J'ai pu voyager grâce à ce roman. Les descriptions des paysages, des odeurs, des couleurs m'ont fait rêver. D'ailleurs j'ai une sacrée envie de croissants, entouré des bruits de criquets au bord d’une piscine ... Les descriptions ne sont pas longue, ou trop lourde, juste ce qu'il faut pour situer le décor et s'évader.

 

Nous découvrons la course camarguaise au fil des pages. J'avais un peu peur de cette partie de l'histoire, comme je vous disais je suis contre la corrida. Mais j'ai vite appris que j'étais à côté de la plaque (je dormirais moins bête!) et que en aucun cas les taureaux n'étaient blessé. Mais pas d'inquiétude pour celles et ceux qui ne tenterais pas le livre à cause de cette partie de l'histoire, elle fait plus partie du décor que de l'intrigue en elle-même. Et puis vous verrez, comme moi, à la fin du roman vous aimerez assister au moins une fois à cette course.

 

Ce roman est donc, vous l’avez compris, surtout une romance. A tous les romantiques dans l'âme, fleur bleu, je vous conseille ce roman. Une romance simple, sans "chichi", mais qui, au fil des pages vous entraine dans ce flots d'émotions. Mon petit cœur à palpiter plus d'une fois, et j'ai versé ma larme plusieurs fois. Une histoire d'amour qui feras forcement écho chez vous ... Bon je n'en dis pas plus, même si j'ai encore beaucoup à dire, je ne veux pas trop spoiler.

 

Le point négatif qui m'a un peu froissé c'est le côté un peu rapide de certains passages, j'aurais aimé un peu plus de description pour me permettre de savourer l'émotion déclenché chez moi. Mais pour un premier roman je trouve l'écriture fluide, simple et très structuré. Ça ne part pas dans tous les sens, le décor se met en place naturellement et les personnages aussi. Un petit trésor …

 

Je vous conseille donc ce roman, que vous pouvez trouver sur internet. Une romance qui vous fera vibrer à tous les coups. Une suite est prévue et je l’attends avec beaucoup d'impatience ! Un trésor à aller chercher et découvrir sous le soleil de la Provence en compagnies de taureaux mais surtout de Julian !

 

Le roman vous interesse ? par ici

 

La Mordue

Publié dans YA en Vrac

Commenter cet article

Croutcrouton 16/04/2011 13:29



HOOOOOO! Mais la camargue c'est chez moi sa :)  je le veux :P



Roger-Louis REMY de Marseille 13/04/2011 18:50



J'adore ce livre, je l'ai également lu et je ne peux que le conseiller à tout le monde ! Vivement la suite !



l0raah_ 12/04/2011 21:36



et voilà, un de plus dans ma wish-list :p je ne connaissais pas du tout avant que t'en parle l'autre jour, ça m'avait déjà donné envie, mais avec ta chronique encore plus (oui, fleur bleue
forever lol)



La Mordue 13/04/2011 00:51



Je savais que sa plairais à ma copine fleur bleue, je penses ne pas me tromper en te le conseillant. De plus sa permt de soutenir les petites maison d'édition ... Un bonne action pour un jolie
trésor !



Kelith 12/04/2011 13:27



Et voilà... un livre de plus rajouté à ma LAL, je sais pas si je dois te remercier pour avoir fait une chronique aussi convaincante xD


J'avais un peu peur pour les corrida aussi (je suis totalement contre également), mais tu m'as rassuré ^^



sillyhay 12/04/2011 10:34



ça à l'air pas mal



La Mordue 12/04/2011 11:45



J'espère que tu le tenteras toi aussi, ça vaut le coup ;)