Quantic love

Publié le par La Mordue

 

Auteur : Sonia Fernandez-Vidal

Editeur : Hachette Bloom

Prix : 14.50 €

279 pages

 

Résumé :

L’été de ses 18 ans, Laïla part travailler comme serveuse dans un centre de recherche scientifique à Genève. Autant dire qu’elle voit ça comme le petit-boulot-le-moins-sexy-de-la-terre-et-de-l’univers-visible-et-invisible … Pas de doute, un tel endroit est peuplé de « grosses têtes » qui ne lèvent jamais le nez de leur thèse. Pourtant, à peine arrivée, elle se retrouve dans son élément : ce lieu est digne d’une « auberge espagnole », toutes les nationalités se croisent et donc … toutes les rencontres sont possibles, y compris LA rencontre !

 

Avis de Baby Marie :

Amour et équations scientifiques ne sont pas forcément incompatibles. Voilà ce que m’a appris ce roman. On suit Laïla, jeune espagnole qui part travailler au CERN (grand centre de recherche scientifique de renommée mondiale) en Suisse comme serveuse. Ses parents étant au chômage, elle a besoin d’argent pour se payer l’université à la rentrée. La jeune fille a eu une vie choyée jusqu’à présent. Très proche de ses parents, surtout de son père, elle vit plongée dans ses livres et dans des recherches scientifiques. Elle n’a pas d’ami et encore moins de petit ami.

Le choc des cultures est rude pour elle mais elle se lie d’amitié avec sa colocataire et son groupe d’amis. C’est alors que Brian, le doux chercheur, et Alessio, le beau journaliste italo-suisse font irruption dans sa vie.

Il s’agit d’une romance, plutôt destinée aux ados. Il est facile de s’identifier à Laïla et le groupe de jeunes gens fait penser à l’Auberge espagnole, aux programmes d’échanges entre universités. C’est aussi une période charnière pour la jeune fille qui en plus de partir en quête d’argent part finalement en quête d’elle-même, comme beaucoup de jeunes finalement. Le triangle amoureux (Laïla/Alessio/Brian) est fréquent dans les histoires d’amour mais il dessert plutôt bien l’intrigue de ce roman. Les références géographiques et scientifiques sont réelles et documentées, certaines sont même expliquées dans des notes de bas de page. Etant une véritable inculte en science, j’ai trouvé ça bien pensé et utile.

Une lecture  sympa, qui plaira aux scientifiques comme aux romantiques !

 

Publié dans Baby Marie Vamp's

Commenter cet article