Quand on s'embrasse sur la lune

Publié le par La Mordue

 

 

 

Auteur : Stephen Tunney

Editeur : Albin Michel Wiz

Pages : 490

Prix : 19.50 €

 

Résumé ( source : booknode )

 

Hieronymus, 16 ans, vit sur la Lune, colonisée depuis des décennies par les humains. C'est un garçon 100 % lunaire, c'est-à-dire qu'il est capable de percevoir une 4e couleur primaire et de prédire l'avenir. Mais les autorités redoutent les Lunaires : d'après eux, croiser leur regard peut rendre fou, voire tuer. Tous les lunaires doivent donc porter des lunettes protectrices colorées pour signaler leur particularité. Lorsque Hieronymus dévoile ses yeux à une jeune Terrienne et échange un baiser avec elle, il viole la Loi lunaire. De plus la Terrienne disparaît et les ennuis commencent pour Hieronymus désormais recherché par la police...

 

Mon avis :

Quand on s’embrasse sur la lune est un roman de pure science fiction. On retrouve ainsi des éléments sur la vie dans l’espace, plus particulièrement sur la Lune et sur la Terre. Hiéronymus vit dans une société qui craint et méprise les personnes atteintes de la SOL, la symbolanose oculaire lunatique. Ëtre porteur de cette maladie fait de lui quelqu’un de particulier mais sa scolarité, à mi-temps chez les surdoués et chez les tarées ajoute encore à sa singularité.

La romance n’a que très peu de place, voire aucune. Ce n’est pas le sujet de ce roman. J’y ai plutôt vu une dénonciation de l’intolérance et ce que l’humain est prêt à faire lorsqu’il a peur d’un être différent de lui.  Certains éléments du roman font également penser à un roman d’anticipation, autre sous-catégorie de la SF, notamment en ce qui concerne la place des machines et la disparition du papier et des livres, remplacés par la technologie.

N’étant pas spécialement amatrice de science-fiction, je reconnais n’avoir pas pris plaisir à lire quand on s’embrasse sur la lune, qui n’en demeure un roman travaillé, bien écrit et qui rencontre un certain succès aux Etats-Unis, comme en témoignent les critiques sur divers blogs et sites littéraires.

Merci aux éditions Albin Michel qui nous ont gentiment envoyé ce roman.

 

Baby Marie Vamp’s

 

Publié dans Baby Marie Vamp's

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Froggy80 07/12/2012 02:50


Ce roman m'intéresse vraiment ! La couverture est sublime. Je suis pas fan non plus de science-fiction, mais je suis certaine que je devrais tout de même aimer celui-ci ! Merci pour cet avis
xox