Miroir - Alick

Publié le par Dysto-Steam

miroir-1882472-250-400.jpg

 

Auteur : Alick

Maison d'édition : Rebelle

Pages : 420.

Prix : 19,90 euros.

Genre : Thriller

 

Résumé

Faisant partie des meilleurs éléments de la brigade criminelle du 36, quai des Orfèvres, Axiandre Martin reçoit les honneurs après l’arrestation musclée du tueur parisien connu sous le nom de « Purificateur ». Toutefois, affectée par la mort de son coéquipier lors de cette opération, elle bénéficie d’un congé d’une semaine mais se voit rappelée durant ses vacances. Trois corps mutilés viennent d’être retrouvés et l’affaire s’annonce étrange. Il s’agit de jeunes filles sur le point de se marier, toutes exécutées 24 heures avant la cérémonie. Bientôt les corps s’accumulent et la presse s’empare de l’affaire. Sur les traces d’un dangereux psychopathe, l’enquête la plonge alors dans un univers de démence et d’horreur dont elle sortira transformée. 

 

 

Avis de Dysto-Steam

 

Parlons d'abord couverture (et oui c'est très important pour moi), elle est superbe et correspond parfaitement au livre. Le jeu du R inversé prend toute son importance et on comprend parfaitement l'idée de ce visuel par l'histoire.

Ce livre nous plonge dans une course pour arrêter ce tueur en série. Un thriller pur et dur, amateur du genre vous adorerez, âmes sensibles abstenez-vous !

En effet, le glauque, le sordide, le cru, la violence sont très présents et pourtant aucun dégoût pour ma part que de l’envoûtement.

Ce roman est bien construit, on part dans un véritable jeu de piste qui empêche le lecteur de décrocher. Une fois commencé, toute les théories se bousculent dans notre cerveau et on rêve secrètement en lisant la fin de pouvoir crier : « ah ah ! Je le savais ! »

Toujours niveau construction, on alterne les points de vue, chaque chapitre voit un nouveau narrateur, soit 5 narrateurs au total, pari intéressant mais risqué, certaines appréhensions car pas facile de ne pas s'y perdre et au final, ça va, j'ai aimé cette alternance même s'il est vrai que pour certains personnages, j'avais hâte de finir leur point de vue, ce qui est normal car on est tous différents et chacun s'attachera plus à un point de vue qu'à un autre. Donc je pense qu'ici, chacun trouvera son compte.

On sent un réel travail derrière ce roman, l'auteur a dû passer des heures à se documenter et cela fait ressortir un côté réaliste encore plus troublant. On y découvre également pas mal de références mais sans alourdir l'histoire, toujours bien placées et utilisées.

En conclusion, on a un vrai thriller, des vrais policiers, un vrai méchant, du vrai suspens et un vrai bon bouquin !

(petit bémol, j'avais un petit mot dans le livre pour me prévenir que quelques coquilles existaient encore, et c'est peu dire, il en reste beaucoup, beaucoup, donc j'ai buté dans ma lecture mais je n'en tiens pas compte dans ma chronique vu que l'édition a promis qu'elles allaient être corrigées dans le nouveau tirage. J'espère qu'elles ne seront pas oubliées car ça gâche vraiment la lecture)

 

Dysto-Steam

 

Commenter cet article