Le temps contre nous - Tamara Ireland Stone

Publié le par La Mordue

 

Auteur : Tamara Ireland Stone

Editeur : La Martinière jeunesse

436 pages

14.90 €

Résumé :

1995.

 Il ne se passe pas grand chose dans la petite ville d’Evanstone. Aussi, quand Bennett, intègre le lycée en cours d’année, Anna Green est aussitôt attirée. Mais Bennett est solitaire et mystérieux et, s’il semble apprécier Anna, il garde ses distances.

 Jusqu’au jour où Bennett sauve Anna d’un cambriolage, apparaissant à ses côtés comme par magie. Il lui révèle alors son secret : il vient du futur ! De 2012, plus exactement. Et son temps est compté, car il est venu chercher sa sœur qui s'est égarée lors d'un voyage temporel.

 Pourtant, Anna et Bennett vont s'aimer. Ensemble, ils parcourront le monde avec cette seule obsession : que leur amour reste fort et bien vivant. Qui sait s'il ne parviendront pas, ainsi, à vaincre l'implacable logique du temps…

Avis de Baby Marie :

C’est rare quand je ne trouve aucun point positif pour parler d’un roman que j’ai lu mais c’est arrivé pour celui-là. J’ai attendu sa sortie en français pendant des mois, j’ai lu les blogs américains C’est peut-être l’anticipation qui a fait que j’avais beaucoup d’espoir pour la lecture de ce roman.

Je m’attendais à une histoire à la Hors du temps, film super avec Eric Bana et la génialissime Rachel McAdams. C’est ce que le résumé au dos du livre nous promet en tout cas.

Personnellement, je ne trouve rien pour sauver ce roman. Les deux personnages principaux ne m’ont pas touchée et je n’ai pas été captivée par leur histoire d’amour, à aucun moment. L’auteure pour moi ne fait pas passer suffisamment d’émotion.  C’est vraiment dommage parce que l’idée de départ est prometteuse et le style d’écriture est agréable à lire. Du point de vue de la forme, il n’y a rien à redire. Sur le contenu, c’est autre chose. Les personnages qui gravitent autour d’Anna et Bennett ne m’ont pas non plus intéressée.

Certaines pistes du roman auraient pu être davantage développées et d’autres moins. Ma lecture a été forcée durant presque tout le roman. Il arrive parfois que la fin sauve un peu un roman et là, le truc n’a pas fonctionné. Bien au contraire, ça n’a fait qu’aggraver le côté mièvre et superficiel de l’histoire. Le temps contre nous m’a laissé un goût insipide et j’ai eu l’impression d’avoir perdu mon temps. J’ai lu sur Internet qu’une suite est prévue. Je ne pense pas la lire parce que je ne risque pas de changer d’avis.

Publié dans Baby Marie Vamp's

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article