Félicity Attock : Les anges mordent aussi. #NT

Publié le par Fée Crochette

 

felicity-atcock--tome-1---les-anges-mordent-aussi-243367.jpg

 

Auteur : Sophie JOMAIN

Maison d'édition : Rebelle

Pages : 300

Prix : 18,00 euros

Public :

Date de Sortie : 09 Octobre 2011

 

Résumé

 

« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffi d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. »

 

Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.

 

Avis de Fée Crochette

 

Ah ! Je vous ne l’avais pas dit : je ne suis pas la seule créature avec des ailes qui a goûté au côté obscur ! Il ne faut pas se tromper : les anges, ils ont l’air tout gentil et saint comme ça, mais … voilà une vérité que j’ai découverte grâce à un des nouveaux talents bit-lit français, Sophie Jomain :

 

« Les anges mordent aussi ! »

 

Felicity Atcock, employée de la chocolaterie « Plaisir des Sens « se laisse embarquer par sa collègue, Daphnée, à une soirée folle à Londres. Le lendemain matin, Felicity se réveille dans une chambre d’hôtel, sans aucun souvenir, mais avec bien plus qu’une gueule de bois. Seul indice, un petit mot « Délicieusement votre » accompagné d’une plume noire. Une fois rentrée à la maison, Felicity tombe nez à nez avec un vampire nouveau-né. S’en découle une folle aventure truffée d’une ribambelle d’êtres surnaturels : démons ; anges déchus ou presque ; vampires, …

 

Felicity est une héroïne à laquelle on s’attache facilement, une fille sympathique. D’autant plus quel’auteur a opté de suivre son point de vue tout au long du roman, ce qui facilite l’attachement au personnage. Cependant, à certains moments, je l’ai trouvé un peu incohérente. Felicity Atcock nous est présenté comme une « bonne poire », mais vue ses réactions dans certaines situations j’ai trouvé qu’on était assez loin de cet image. J’ai adoré le mordant de ce personnage pas tout à fait comme les autres, gentille mais pas née de la dernière dent :)

 

Les autres personnages rencontrés sont bien développés et grâce au style très figuratif de l’auteur, on arrive tout à fait à se les imaginer.

 

Sophie Jomain maitrise à la perfection le ton ironique avec une pointe d’humour, permettant ainsi d’embarquer le lecteur dans le Londres surnaturel de Felicity. L’auteur a une écriture fluide et le rythme du récit est assez endiablé.

 

« Les anges mordent aussi » est un livre qui vous fera passer un bon moment.

 

Vous êtes fan de bit-lit ? Vous appréciez une petite pointe d’humour et de légèreté ? Alors foncez et découvrez ce roman bien écrit aux personnages attachants.

 

 

Autres titres de l'auteur :

 

felicity-atcock,-tome-2---les-anges-ont-la-dent-dure-187609 les-etoiles-de-noss-head,-tome-1---vertige-1059292 pamphlet-contre-un-vampire-1945182 

 

 Sophiejomain.com

 

Publié dans Nouveaux Talents : NT

Commenter cet article

Froggy80 11/12/2012 22:52


Vòilà une série littéraire qui me tarde de découvrir !!! Je trouve les couvertures que sublimes.... Et ton avis confirme mon choix! J'adore quand bit-lit et humour sont mélangés... Merci pour
celui-ci xox