2 filles sur le toit - Alice Kuipers

Publié le par La Mordue

2filles.jpg

Coup de 

Auteur : Alice Kuipers

Maison d'édition : Albin Michel

Prix : 13,90 euros

Pages : 249

Public : YA

Date de sortie : 04 mai 2011

Résumé

Sophie voudrait oublier la mort tragique de sa soeur aîné, Emily. Pas facile quand tout le monde ne cesse de vous demander si ça va. Sa mère est isolée dans son chagrin, et sa meilleure amie Abigail préfère parler de garçons et faire la fête. La jeune fille se réfugie alors dans les souvenirs de sa vie d'avant, quand sa soeur était encore là et qu'elles n'étaient que deux filles ordinaires qui discutaient sur le toit. Jusqu'au jour où Sophie est obligée de se confronter à l tragédie de l'été passé, pour pouvoir enfin regarder vers l'avenir ...

Avis de Dysto-Steam

2 filles sur le toit est un oneshot. Pas de suite donc.

Tout d'abord je vais souligner le design de la couverture, je la trouve attrayante, là n'est pas le problème mais elle est très proche de la couverture d'une autre série en vogue « lying games » chez territoire, d’ailleurs quand je l'ai reçu j'ai cru que c'était le tome 2 de cette série.

Nous plongeons dans l'histoire, par une narration première personne puisque ce roman est construit comme un journal intime. On entre donc dans le corps du personnage principal, Sophie, une jeune ado, débordante de sentiments tous plus forts les uns que les autres. Sophie est un personnage charismatique, que l'on aime, déteste, prend en pitié, elle nous fait ressentir son mal-être avec intensité.

L'auteur se sert de ce livre comme d'un mode d'emploi particulier, pour surmonter l’épreuve de la mort d'un proche. On traverse donc toutes les étapes du deuil, le dénie, la tristesse, la colère, l'acceptation, la reconstruction. C'est un peu un roman thérapeutique. Il est donc intemporel, car dans 10, 15, 40 ans les gens perdront encore des proches dans des circonstances tragiques.

L'auteur nous tient en haleine également par le fait de ne pas révéler au début les circonstances de la mort de la grande sœur. On progresse doucement à travers les journées d'une lycéenne torturée psychologiquement et les souvenirs des jours heureux et on prend peu à peu conscience de l'ampleur des dégâts, et des faits.

Les personnages secondaires sont aussi haut en couleur et donnent du rebondissement à l'histoire, on aime la petite nouvelle, on déteste les reines de lycée  pimbêches, classique mais la recette fonctionne.

L'écriture de l'auteur est simple sans fioriture, on est dans le vif des sentiments, c'est écrit comme on parle, par contre je n'aime pour ma part vraiment pas les phrases à un sujet pour plusieurs verbes. De plus les descriptions sont quasi inexistantes et je pense qu'un peu plus aurait été pas mal.

Qualités : 

 

Journal intime faisant ressortir le coté émotionnel de l'histoire

une histoire intemporelle et forte

des personnages charismatiques

Défauts : 

 

Manque de descriptions

style d’écriture, un sujet pour plusieurs verbes

couverture qui ne se démarque pas assez

Note subjective : 16/20 

Dysto-Steam


Avis de La Mordue

 

Voilà le journal intime de Sophie, une jeune fille en plein deuil. Sa soeur n'est plus là, sa mère s'est repliée sur elle-même, et Sophie se retrouve seule. Elle va tenir un journal intime où elle écrit ses journées, ses peurs, ses regrets et ses souvenirs d'avant. Un roman plein d'émotions, qui parle de deuil mais aussi de souvenirs.


Le journal commence, Sophie ne parle pas ou peu de cette perte. Elle la refoule et pense aller mieux en procédant ainsi. Mais les jours, les semaines passent et son écriture change. Elle est de plus en plus mal, mais comment s'en sortir? Comment rire ou s'amuser de nouveau? Tant de questions que tout le monde se pose durant un deuil. 

 

La mère de Sophie est sans cesse enfermée dans son bureau et ne se préoccupe plus de Sophie. Les deux souffrent mais ne se parlent plus. Sophie se retrouve à devoir gérer ses émotions, ses cauchemars seule sans personne à qui se confier, même si elle n'en a pas forcement envie ...


Sophie m'a beaucoup ému avec son journal. Je me suis tellement retrouvée en elle ... On sent rapidement qu'elle culpabilise (mais de quoi ?), qu'elle se sent seule (même si c'est elle qui met ces barrières) et qu'elle aimerait juste avancer. 


Alice Kuipers (auteure) a su rendre ce livre vrai. Au fil des pages, nous avons réellement l'impression de lire le journal intime d'une adolescente de 16 ans, mais sans jamais tomber dans le cliché. Elle nous parle de deuil avec beaucoup de douceur et de pudeur. Un style simple, fluide. Une fois plongés dans le roman, vous ne le quitterez plus. Le rythme des jours rend le roman très dynamique, et pas une seule fois je n'ai décroché.


Je suis encore toute émue par ce roman qui m'a fait un effet miroir, je ne vais pas vous raconter ma vie ... Mais j'ai aussi perdu une personne qui était très importante dans ma vie, et je peux vous dire que tout ce que vit Sophie, je le vis encore aujourd'hui. Les personnes ayant, comme moi, connu ce vide après la perte, ne pourront qu'aimer ce roman qui met des mots sur ces émotions. Et pour les autres, vous serez aussi touchés par Sophie, qui nous offre une jolie leçon de vie.


Plus les chapitres avancent, et une boule se forme dans la gorge, les yeux s'embrument ... Et à la fin du roman, j'ai craqué et j'ai fini en larmes. Trop d'émotion pour La Mordue.


Ne pas pleurer, pour ne pas être faible. Mais ne pas rire, pour ne pas l'oublier. Comment faire pour avancer après cette tragédie. Sophie écrit son journal, des poèmes pour avancer sans jamais oublier. Elle se retrouve sur le toit, là où elle avait l'habitude d'aller avec sa soeur, pour se souvenir et se sentir proche d'Emily.


J'ai aussi apprécié que l'on n'en sache plus sur la mort d'Emily que tardivement dans le roman. Ce qui nous laisse le temps d'essayer de comprendre le "pourquoi du comment" et quand l'annonce se fait d'un coup tout devient clair ...

C'est donc un coup de coeur pour moi ce roman. Dés le 04 mai 2011, je vous conseille de vous ruer en librairie pour vous le procurer, vous ne serez pas déçus !

Un grand merci aux éditions Albin Michel et Anne-Cécile pour ce roman, j'ai passé un très bon moment !

 

La Mordue

Publié dans YA en Vrac

Commenter cet article

Aude est un sushii 07/07/2011 17:26



Ce livre est juste MAGNIFIQUE!


En tournant autour de la mort de sasoeur sans jamais savoir comment ça c'est passer (appart vers la fin)


Mon passage préféré est quand elle explique que si sa soeur ne seraitpas morte peut être serait elle morte quelques temps après comme dans "destination finale 3" 


Tu l'as très bien expliqué!



La Mordue 08/07/2011 18:46



Je suis contente de voir que tu a autant aimé que moi... Un roman très touchant !


J'ai aussi beaucoup aimé ce moment !



scancyl 16/06/2011 20:33



bonjour


alors la chapeau pour se livre rien a dire a devoree c fluide ca se laisse lire on vis son deuil en un mot je le recomande



MyaRosa 17/05/2011 16:51



Il me tentait déjà énormément mais à cause de (ou grâce à...) toi, j'ai encore plus envie de le lire !



La Mordue 17/05/2011 18:29



On diras grâce, même si ta CB dirait à cause LOL


Un très beau roman, très émouvant, qui laisse à réfléchir ... Dis moi si tu le lis, j'aimerais beaucoup avoir ton avis !



freelfe 25/04/2011 18:09



Je n'avais jamais entendu parler de ce livre mais ton avis m'a super donné envie !



l0raah_ 23/04/2011 22:32



God la couverture est sublime !! Qu'est-ce que j'ai hâte de le recevoir ce livre

La Mordue 23/04/2011 22:34



Oui le livre est vraiment beau !!


Je pense que tu vas beaucoup aimé le livre, enfin je l'espère ;)


Merci beaucoup ma zoliie